PIRATE PLAYLIST ★ THE JULIE RUIN // HIT RESET

vendredi 19 août 2016

Je ne vais probablement pas être objective en vous parlant du nouvel album de The Julie Ruin, parce que j'aime vraiment beaucoup Kathleen Hanna.
Je l'aime depuis que j'ai arrêté de croire que le punk et la rébellion étaient réservés aux garçons, depuis que j'ai entendu le début de la chanson Rebel Girl de Bikini Kill, son premier groupe fondé à Olympia en 1990, qui a lancé le mouvement des Riot Grrrl. Rien que ça.

Kathleen a ensuite continué avec Le Tigre (Le saviez vous? La chanson Deceptacon (1999) est une réponse à la chanson Kill Rock Stars (1996) de Fat Mike de NOFX, après qu'ils se soient embrouillés en 1992), puis The Julie Ruin, projet solo débuté en 1997 et perpétué en 2013 puis en 2016 avec Hit Reset.

Les treize chansons qui composent Hit Reset sont sans concessions. C'est d'ailleurs pour moi le terme qui résume parfaitement cet album. Les sonorités punk se mêlent aux sons électroniques et sombres des synthétiseurs (I decide), les rythmes "footloose"(Hello, trust no one) aux mélodies mélancoliques d'un piano (Calverton); et toujours la voix de Kathleen, sincère et puissante, intense et sans compromis.
Elle chante sur sa famille, avec des mots à la fois touchants et terrifiants; sur sa mère qui l'a inspiré et encouragé et sur son père, alcoolique et violent, "drunk from a mug shaped like a breast". Mais malgré la détermination et la force de cet album, je ne peux pas m'empêcher de le trouver fun, la faute aux rythmes dansants et sûrement parce qu'il va tout droit; c'est comme ça et pas autrement, si t'es pas content c'est pareil. Et ça, c'est cool.

Hit Reset est devenu la bande son de mon été; dans le casque à vélo en vadrouille ou très, très fort à la maison, en chantant à tue-tête, pour le plus grand plaisir des voisins.



SEPT ANS DE PIRATERIE ♡

lundi 15 août 2016

Yay! Une année de plus au compteur pour mon blog au nom imprononçable dans la vraie vie (non, promis, j'ai essayé plus d'une fois); une année de plus à partager avec vous tout ce qui me plaît, me touche ou m'interpelle, au rythme de mes publications désordonnées et ponctuelles, mais toujours sincères.

Autant je peux me lasser rapidement de certaines lubies (je vous ai raconté la fois où j'ai voulu me lancer dans la fabrication de bougies?), autant quand j'aime vraiment, c'est au moins pour la vie.
C'est que je m'y suis attaché, à mon blog de pirate. Avoir sa petite place sur les internets mondiaux c'est bien, mais le mieux, ce que je préfère, c'est vous en fait. Vous qui lisez ces lignes, vous qui avez toujours les mots, que je parle bouquins, féminisme, cuisine ou voyage, vous qui êtes devenues des ami(es) avec qui j'aime échanger, vous qui me donnez envie de continuer à écrire depuis 7 ans.

Rangez les mouchoirs, pour le coup on va fêter ça comme il se doit. Grâce à ma marque préférée Urban Outfitters et à leur shop parfait, je vous ai préparé une sélection déco placée sous le signe du cool; et un(e) petit(e) veinarde remportera ce lot à la fin du mois!

Pour se mettre de bonne humeur au réveil, rien de tel que de poser les pieds à la sortie du lit sur ce chouette tapis Good Vibes! Il est censé aller dans la salle de bain, mais personnellement, je trouve qu'il a sa place partout!
On continue dans la douceur avec cette guirlande lumineuse lunaire, qui fera son petit effet sur une terrasse en début de soirée, ou dans une chambre pour une nuit calme et de jolis rêves.
Vous l'aurez compris, je suis légèrement fascinée par la lune, les étoiles, les constellations; je ne pouvais que craquer pour ce pot en forme de lune, qui accueillera vos succulentes et autres plantes grasses.
Et puis, comme une petite déclaration d'amour de vous à moi, ce bracelet porte-bonheur étoilé; il ne faudra pas oublier de faire un vœu en le nouant...

Voilà pour les cadeaux! Pour participer, rien de plus simple: laissez moi un commentaire en me parlant un peu de vous, si vous avez découvert le blog récemment, si vous êtes une lectrice/lecteur de l'ombre, si vous faites partie des vieux de la vieille, etc... et de ce qu'il vous plaît (ou pas!) sur le blog! 
N'oubliez pas de liker la page facebook Urban Outfitters (et la mienne tant qu'on y est) et votre participation sera enregistrée. Le concours prendra fin le dimanche 28 août.

Merci pour tout et si vous êtes partants, on rempile pour une année de plus ♡

STRANGER THINGS

samedi 23 juillet 2016

Je fais partie de cette génération d'enfants élevée aux Frosties (et le tigre est en toi), aux Pogs et aux Goonies; je connais par cœur et j'aime d'amour les aventures de Sinok, Choco, mais aussi d'E.T., Indiana Jones, Beetlejuice, Atreyu, Alan Grant, Marty McFly, Kevin McAllister, Garth Algar et Rufio (BANGERANG!). Ces films mythiques ont laissé une empreinte indélébile dans la vie de pas mal de kids des 80's/90's, aujourd'hui trentenaires un peu nostalgiques des dinosaures en animatronics et pas en 3D.

Je m'égare, mais tout ça pour vous parler de Stranger Things, une nouvelle série diffusée sur Netflix, qui est, en plus d'être fantastique, est un hommage à cette époque et à ces films superbes, et qui va faire chavirer le cœur de plus d'un ex-kid des 90's (je garantis cette petite critique sans spoilers).

En 1983, à Hawkins, une bourgade paisible de l'Indiana, le jeune Will Byers disparaît mystérieusement en rentrant chez lui après une partie animée de Donjons & Dragons avec ses amis. Sa famille, ses amis et la police locale partent sur ses traces, et se retrouvent au cœur d'un mystère terrifiant et surnaturel, où l'implication du gouvernement n'est pas innocente (TRUST NO ONE), et où une étrange jeune fille en fuite peut les aider à retrouver leurs amis.

Dès les premières minutes, nous nous retrouvons immergés dans cette époque familière... La bande d'amis du jeune Will n'est pas sans rappeler celle des Goonies, et leurs aventures fantastiques celles de E.T. ou les œuvres de Stephen King (vous pouvez retrouver toutes les références cinématographiques dans cet article). Les personnages sont très attachants, et malgré l'ambiance thriller paranormal qui fait un peu peur, il y a beaucoup de tendresse et d'humour. Les acteurs se sont tous appropriés leurs rôles à merveille, particulièrement la jeune actrice Millie Brown qui joue la mystérieuse jeune fille.

Tout dans cette série rappelle le cinéma, que ce soit les plans, la photographie, le rythme ou la réalisation, et c'est très beau. A la fois unique tout en étant un véritable hommage aux films des années 80-90, cette série amène le spectateur dans un univers à la fois familier et révolu, comme si on pouvait revenir dans notre chambre d'enfant/ado, avec ses Lego et ses posters fanés, avec toutes les émotions que ça impliquerait.

Vous vous en doutez, j'ai adoré cette série, et mon seul regret est qu'il n'y ait que 8 épisodes. C'est définitivement mon coup de cœur de l'année, et je plus que ravie de savoir qu'une deuxième saison se prépare, parce que les aventures de Will Byers et de ses amis ont mis du baume au cœur de la trentenaire nostalgique que je suis. Je vais pas tarder à remettre des piles dans mon tamagotchi, tiens.

GRANITÉ PASTÈQUE ♡ FRAISE

mercredi 20 juillet 2016

La grande tristesse des ces tragiques derniers jours, derniers mois, est difficilement acceptable. Personne, nulle part, ne devrait être confronté à ces horreurs commises au nom de l'ignominie; ce qui rend cette réalité encore plus difficile à supporter. Nous sommes bien loin des sphères politiques décisionnaires, mais à notre petit niveau, nous pouvons agir pour essayer de croire en un monde meilleur, même si j'ai parfois moi même du mal à m'en convaincre.
Allez, on va quand même essayer.

Moi, ce qui m'apporte toujours une bonne dose de réconfort, mis à part mon boyfriend, mes chats et mes potes, c'est de manger. Je n'oserais pas me réfugier dans une pizza quatre fromages dégoulinante quand il fait 38°C, donc j'ai préféré tester une recette rafraîchissante.
Ce granité de saison est parfait comme goûter ou comme dessert, et mon petit doigt me dit qu'avec un trait de vodka il serait pas mal non plus. 


♡ Les ingrédients:

  • 1/4 pastèque
  • Une poignée de fraises
  • Une cuillère à soupe de sucre muscovado dilué dans un peu d'eau
  • Une gousse de vanille 
  • Quelques feuilles de menthe
Enlevez la peau et les pépins de la pastèque. Coupez grossièrement la chair et mixez avec tous les autres ingrédients.
Placez le mélange dans un tupperware peu profond au congélateur pour plusieurs heures. Après une heure, grattez à l'aide d'une fourchette afin d'obtenir la consistance du granité, puis laissez encore geler quelques heures (ou faites comme moi et oubliez le toute l'après-midi et grattez juste avant de le manger).


MA TERRASSE CALIFORNIENNE

lundi 11 juillet 2016

A l'entrée de ma petite maison des 70's, il y a une petite terrasse qui, le mois dernier encore, ne servait pas à grand chose. Mais le soleil a changé la donne; en fin de journée, il illumine de ses derniers rayons cette petite entrée, qui devient le meilleur spot pour commencer la soirée. Alors on a retroussé nos manches, et grâce aux conseils et à l'aide de nos amis, on a crée la terrasse californienne de nos rêves.


A base d'objets déco coup de cœurs de chez Urban Outfitters et de mobilier chiné ou récupéré, on a fait de cet espace inutilisé un endroit où l'on se sent bien, doux et chaleureux, à l'image des souvenirs californiens que nous chérissons.

Tout d'abord, il a fallu faire disparaître ce vilain sol en béton. Mon boyfriend Julien, aidé de notre super pote "Surf Doctor" Yann (ou plutôt Yann, aidé par Julien ah ah) ont crée un superbe parquet flottant avec des planches de récupération. Après avoir hésité à faire un bardage de bois, on a finalement dissimulé le vilain crépi avec une magnifique tenture, dans les tons bleus comme la mer, à l'esprit bohème.

 Balancelle // Tenture // Guirlande Lumineuse
Bougie Daydream

Tapis Kilim

Puis il a fallu meubler un peu. Une bibliothèque de base Ikea est devenu un banc, agrémenté lui aussi d'une tenture, des anciennes tables basses gigognes en bois qui n'avait plus leur place dans le salon (mon bureau est bien plus cool) se sont parfaitement intégrés, et pour magnifier le tout, nous avons suspendu une balancelle en crochet, qui donne à elle seule le côté cool à cette terrasse.

Le bois et le cuivre, c'est une association qui fonctionne toujours, et dont je ne me lasse pas. La jolie lune vide poche a trouvé sa place sur le plateau oriental chiné, et le double bougeoir et la pyramide magique sur les tables basses. Ce qui donne tout le côté cosy, dès que la nuit tombe, ce sont évidemment les petites loupiotes par milliers (si je pouvais, je crois que les seules lumières de ma maison seraient des guirlandes lumineuses).

Cette entrée anciennement négligée est devenue mon spot préféré, que ce soit avec un roman et un thé, ou avec les copains et des bières fraîches. 
Boîte pyramidale en verre (magique)