mardi 16 décembre 2014

CINQ FILMS DE NOËL A DÉCOUVRIR ♡ PAR WHATEVER WORKS

Tic tac, tic tac, tic tac... Plus que quelques petits jours et ce sera Noël! Un de mes moments préférés de l'année, tout comme ma copinette Yasmine, qui se cache derrière Whatever Works. Nous partageons beaucoup de passions, dont Noël et le cinéma, et aujourd'hui elle nous fait découvrir de grands classiques hollywoodiens pour faire paraître l'attente jusqu'au 24 moins longue...

Quand on pense à Noël, on pense souvent à la délicieuse association chocolat chaud + plaid + film de Noël. C'est un de mes plus grands plaisirs de saison: revoir chaque année la même poignée de films et de préférence en compagnie de ma petite sœur (et d'un chat ou deux, s'ils sont d'humeur).

Évidemment, je pense tout de suite à Love Actually (un de mes films préférés au monde), Home Alone (même si je le connais vraiment par cœur), The Holiday ainsi que la saga des Harry Potter et la trilogie Lord of the RingsMais pas seulement!

Si vous l'ignoriez, je suis une grande nostalgique de l'âge d'or Hollywoodien, et j'aime follement les vieux films de cette époque. J'ai aussi grandi en regardant des comédies musicales, et je connais par cœur Singing in the Rain et An American in Paris. J'étais évidemment amoureuse de Gene Kelly, et j'aurais adoré savoir faire des claquettes moi aussi.

Alors pour changer un peu des listes de films de Noël habituelles, je vous propose de vous faire découvrir cinq vieux films de Noël que vous ne connaissez sans doute pas encore... Vous me suivez?

5. Holiday Inn (1942)

Avec Bing Crosby et Fred Astaire, cette comédie musicale suit la carrière de deux chanteurs et danseurs dont les chemins se séparent suite à une déconvenue amoureuse. Jim Hardy (Bing Crosby) décide de se retirer dans une ferme dans le Connecticut, qu'il finit par transformer en "Holiday Inn" - un hôtel-spectacle qui ne sera ouvert que lors des fêtes, tout au long de l'année.

Cette drôle de petite comédie musicale est amusante et légère, et fait office de parfait divertissement hivernal. Attention, il ne faut pas être allergique aux comédies musicales pour le voir - les scènes chantées et dansées sont très nombreuses!
Ce film n'échappe pas aux stéréotypes de l'époque et peut donc sembler incroyablement dépassé par moments pour nous autres spectateurs du 21e siècle... Mais c'est avant tout un divertissement, et il faut le considérer tel-quel.
Le couple Crosby-Astaire fonctionne plutôt bien, et leurs scènes non dansées sont pleines d'un humour parfois piquant. À découvrir!
À savoir que c'est dans ce film que l'on entend pour la première fois la chanson "White Christmas", qui a été écrite spécialement pour le film, de même que toutes les autres chansons de fêtes (Pâques, la Saint Valentin...).

4. White Christmas (1954)

De nouveau avec Bing Crosby, ce film-là a été inspiré en partie par Holiday Inn dont je vous ai parlé juste avant et met de nouveau en scène un duo de chanteurs et danseurs composé de Bob (Bing Crosby) et Phil (Danny Kaye). Ici, ils ne se séparent pas, mais rencontrent plutôt un duo musical composé de deux sœurs, Betty et Judy.
Après quelques péripéties, ils se retrouvent tous les quatre en route vers le Vermont pour passer les fêtes de Noël en musique.

Tout comme dans Holiday Inn, vous retrouvez beaucoup de scènes musicales dans ce film - allergiques s'abstenir!
Divertissant, très drôle (notamment grâce à Danny Kaye, aussi drôle ici que Donald O'Connor dans Singing in the Rain)(et d'ailleurs, avant Danny Kaye, c'est lui qui aurait dû reprendre le rôle de Phil, mais il a décliné suite à une blessure) malgré son aspect sirupeux, White Christmas reste un film plein de bons sentiments, parfait pour cette période de Noël.
La dernière scène est d'un kitsch incroyable, mais c'est un film plaisant que je prendrai plaisir à re-regarder, ne serait-ce que pour rêver de savoir danser les claquettes (et d'avoir la taille aussi fine que Vera Ellen, qui joue Judy).

3. Christmas in Connecticut (1945)

Ici on rencontre Elizabeth Lane (Barbara Stanwyck), qui écrit des chroniques fictives de sa vie de femme mariée, dans une ferme du Connecticut, partageant ses recettes et ses joies domestiques avec des milliers de femmes au foyer qui la lisent chaque mois. Mais son éditeur n'est pas au courant de la supercherie, et convainc Elizabeth d'inviter Jefferson Jones (Dennis Morgan), un héros de la guerre, à son dîner de Noël.
Il ne reste à Elizabeth plus qu'à trouver une ferme dans le Connecticut, un mari, un bébé et à apprendre à cuisiner...

Malgré les valeurs complètement dépassées prônées dans ce film (féministes, pensez que ce film est sorti en 1945!), j'ai absolument adoré Christmas in Connecticut que j'ai trouvé vraiment très drôle - voire complètement loufoque!

Cousu de fils blancs (évidemment), ça n'en reste pas moins un excellent film de saison, qui mêle amour, humour et magie de Noël. Mention spéciale à Barabara Stanwyck que j'ai trouvée hilarante plus d'une fois, et à S. Z. Sakall, qui joue "l'oncle" d'Elizabeth et qui ne manque pas de truculence!

2. The Shop Around the Corner (1940)

Dans ce film réalisé par Ernst Lubitsch, on se retrouve à Budapest où l'on suit Alfred Kralik (James Stewart), un vendeur dans un magasin de cadeaux. Il révèle à son ami et collègue Pirovitch, qu'il entretient une relation épistolaire et anonyme avec une jeune femme intelligente et cultivée dont il a trouvé l'annonce dans un journal. 
Dans le magasin arrive alors une nouvelle vendeuse, Klara Novak (Margaret Sullavan) - ses relations sont tendues avec Kralik, et ce, depuis son arrivée...

The Shop Around the Corner est un de mes films préférés, que ce soit à Noël ou pas, tant il est charmant et drôle. Et je dois dire que la présence de James Stewart, que j'aime beaucoup, y est aussi pour quelque chose...

Tout comme Christmas in Connecticut, l'intrigue du film se devine très rapidement, mais cela n'enlève rien à son charme - le film réunit avec brio amour, esprit et humour, avec beaucoup de délicatesse. À voir!
Notez que You've Got Mail (1988), avec Meg Ryan et Tom Hanks, semble être directement inspiré de ce film, donc si vous avez aimé l'un, vous risquerez d'aimer l'autre!

1. It's a Wonderful Life (1946)

Réalisé par Franck Capra, It's a Wonderful Life est considéré aux États-Unis comme LE film de Noël par excellence, et par conséquent, peut-être que vous l'avez déjà vu...

On y rencontre George Bailey (James Stewart), un homme désabusé qui est sur le point de se suicider la veille de Noël, mais qui est stoppé net par son ange gardien, Clarence Odbody. Ce dernier montre à George en quoi il a contribué à sa communauté, et comment sa ville et la vie de ses proches aurait été s'il n'avait pas existé...

Un classique de saison, It's a Wonderful Life se situe entre le drame et la comédie, et si vous ne l'avez jamais vu, je vous le conseille de tout cœur.
C'est un film plein de bons sentiments, mais sans niaiserie aucune, parfois drôle, un peu triste, mais surtout beau et émouvant. Il vous réchauffe le cœur, et nous amène presque à relativiser sur notre propre existence. S'il ne fallait en choisir qu'un, parmi cette sélection, ce serait celui-là!

J'espère que celle sélection de films de Noël plus classiques vous a plu, et d'ailleurs, connaissiez-vous déjà ces films?

Je vous souhaite de bonnes fêtes, et vous invite à retrouver mon amour du cinéma (et bien plus!) sur mon blog!

Je ne connais que It's a Wonderful Life, qui me rend toute chose à chaque Noël, et j'ai bien envie de regarder les autres dès mon retour... Merci ma poulette Yasmine pour ces chouettes inspirations! Vous pouvez la retrouver sur  twitterinstagramfacebook PinterestTumblrHellocoton

jeudi 11 décembre 2014

BEHIND EVERY SONG, THERE IS AN UNTOLD STORY ♡ PAR ELEUSIS ET MEGARA

La série des articles des copines continue!
Aujourd'hui, c'est la jolie Laëtitia qui s'y colle! Vous connaissez sûrement déjà son blog, Eleusis et Mégara, où bonne humeur, passion et réflexion se côtoient parfaitement. Nous partageons un amour commun pour les animaux, les voyages, la cuisine végé ... et la musique, dont elle a décidé de vous parler aujourd'hui!

Quand Louise m’a proposé d’écrire un article sur son blog, j’ai d’abord pensé à un sujet un peu mainstream, un truc passe-partout que je vais finalement garder pour mon propre blog – haha – parce que, je ne sais pas vraiment pourquoi, j’ai finalement décidé de vous parler musique. Je me souviens d’une conversation sur Facebook que j’avais eue avec Louise il y a peut-être un an, on échangeait sur la musique, ce que nous écoutions ado et que l’on écoutait encore aujourd’hui. On s’est découvert des points communs musicaux, des airs sur lesquels on avait grandi, muri, pleuré et ri ; des chansons que l’on connaissait par cœur : Say it ain’t sooo oh oh oh oh

Je ne sais pas pour vous, mais la musique que j’écoutais il y a 10 ans a une saveur particulière. Je ne m’en suis pas vraiment lassée. Bien-sûr, il y a des albums-de-la-honte écoutés en boucle secrètement (quoique pas toujours) (je ne suis par exemple pas obligée de vous dire que quand j’avais 15 ans, j’adorais Kyo et que le premier concert auquel je suis allée était le leur – oui, quelle horreur, vous avez le droit de le penser très fort – ceci dit, je me suis rattrapée plus tard, en allant voir Tool, et ça va déjà mieux en le disant) mais il y a aussi des albums qui ne m’ont jamais vraiment quittée et que je réécoute souvent avec plaisir, par phases. Et si aujourd’hui, je vous parlais de ces albums et de ces groupes qui ont marqués mon adolescente et peut-être aussi la vôtre ? 

Metallica



Mon groupe préféré de l’univers, sans contestation possible, c’est Metallica. J’ai eu une période, à 17 ans, pendant laquelle j’écoutais du gros métal qui fait mal aux oreilles – genre qu’aujourd’hui je trouve insupportable au bout de 10 secondes – influencée par les personnes que je côtoyais à cette époque. Mais Metallica a toujours eu une place très différente. C’est eux que j’écoute en courant et en conduisant, allez savoir pourquoi, et bien que j’aime globalement tous leurs albums, ce sont toujours les mêmes que je réécoute : le Black Album bien-sûr ; Ride the Lightning (Fade to Black et For Whom The Bell Tolls <3 i="" nbsp="" style="mso-bidi-font-style: normal;">And Justice for All
qui contient l’incroyable One qui te file des frissons systématiquement ; et St. Anger sur lequel j’ai fait ma conduite accompagnée héhé.
Sans parler de leur album S&M enregistré lors de leur concert – à voir et revoir ici - avec l’orchestre symphonique de San Francisco qui est une pure petite merveille, faites-moi confiance et écoutez-le si vous ne connaissez pas encore. J’aurais donné cher de ma peau pour y assister. D’ailleurs, si j’ai bien un regret à ce jour, c’est de n’avoir jamais vu Metallica en concert. Je les ai ratés en mai 2012 au Stade de France car je vivais en Suisse à l’époque, j’attends avec impatience le prochain pour vivre ça, une fois dans ma vie au moins.


Archive


Je crois que directement après Metallica dans mon top 3 musical, Archive arrive en bonne seconde position. Un genre radicalement différent qui m’accompagne depuis plus de 10 ans. J’aime bien moins leurs derniers albums, je me retourne toujours vers You All look the same to me et Noise. Le groupe a perdu de sa saveur au départ du chanteur Craig Walker dont la voix est difficilement substituable mais, n’empêche que leur musique est plutôt unique et fait du bien aux oreilles ; elle a l’art de me transporter disons – je me rends compte que je suis hyper nulle pour parler musique là :x
Je les ai découverts avec leur fameux morceau de plus de 15 minutes : Again. Je connais par cœur de chez par cœur Fuck you (When you look at yourself, do you see what I see ? If you do, why the fuck are your looking at me ?) qui est, à mon sens, la chanson catharsis par excellence. J’ai chialé comme une nouille un nombre incalculable de fois sur Goodbye. Erasmiotaton que je connais depuis plus de 10 ans également s’est toujours moquée de moi ; de la musique de midinette ? Peut-être. Mais je m’en fiche. Na !


Tool et Perfect Circle



J’englobe ces deux groupes ensemble pour la simple raison qu’ils ont le même chanteur, Maynard James Keenan, et que leur identité n’est pas très différente. Ca fait facilement 7 ans qu’ils n’ont rien pondu et rien ne laisse croire que ça changera. Ado, j’ai surtout écouté Tool, j’ai été les voir en concert en 2006 au Zénith, c’était propre mais sans âme – Maynard a chanté de dos et quasi dans le noir pendant deux heures, un poil déroutant. Les albums Aenima, Undertow et Lateralus sont vraiment les plus beaux, je les ai laissés de côté un moment avant d’y revenir tout doucement, en ce moment particulièrement.


Perfect Circle, c’est un peu moins… agressif. Le chanteur qualifie lui-même son travail dans ce groupe comme plus féminin. Je m’y suis intéressée bien plus tard, je devais peut-être avoir une vingtaine d’années – on peut considérer qu’on est encore ado à cet âge-là, non ? 3 albums studio seulement sont sortis et j’ai une nette préférence pour Thirteenth Step (j’ai beaucoup beaucoup écouté The Noose et Vanishing). Mais si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de Perfect Circle c’est leur géniale reprise d’Imagine qui, à mes yeux, dépasse de très loin l’originale – bon par contre, si la version de Lennon semblait plutôt optimiste, la leur l’est beaucoup moins. A écouter juste en-dessous là ;)



Nada Surf



Je pense que l’on est toute une génération à avoir été marquée par leur si célèbre Popular - et puis par leur reprise des Pixies aussi. Personnellement, j’ai surtout été bercée par leurs albums The Proximity effect et Let go respectivement sortis en 1998 et 2002 qui n’ont pas pris une ride. Quand je les écoute encore, je ne peux m’empêcher de me faire des réflexions de vieille conne : mais ils ont quoi de bien dans les oreilles aujourd’hui les ado ? Leur musique est rafraîchissante, donne envie de louer un van, comme l’a fait Louise, et faire le tour des Etats-Unis les cheveux au vent (oui, un van décapotable, j’imagine ce que je veux) ; et de danser aussi. Bref, elle met de bonne humeur ! Si aujourd’hui, vous avez envie d’écouter quelque chose de joli, ne manquez pas ce showcase enregistré il y a deux ans environ ♥



J’aurais tout aussi bien pu citer Weezer (ah, Say It Ain't So et leur reprise si cool de Baby one more time) ; les Red Hot Chili Peppers (me suis-je un jour lassée d’écouter Parallel Universe ? Non.) ; Massive Attack dans un genre bien différent (et Portishead aussi) ; Led Zepplin que mon papa m’a tant fait aimer (la beauté de leur musique, leur cultissime Stairway to heaven et puis Baby I’m gonna leave you qui a une place spéciale dans mon cœur ; des génies du rock) ; Gorillaz parce que leur musique n’a pas son pareil (et aussi parce que j’ai toujours été secrètement amoureuse de Damon Albarn) ; etc...
Et vous, vous écoutiez quoi quand vous étiez ado que vous écoutez toujours aujourd’hui?

Pour moi, la réponse est un grand oui, franc et massif! Et même si j'écoute tout plein de choses que je n'écoutais pas il y a 15 ans, je suis restée fidèle à mes premiers amours musicaux...
Retrouvez ma copinette Laëtitia sur son blogfacebook instagramtwitter pinterest hellocoton ♡ 

lundi 8 décembre 2014

EMMENE MOI DANS TES VALISES! ♡ PAR MADAME CITRONNADE

Vous n'avez quand même pas cru que j'allais vous abandonner lâchement pendant mon séjour new-yorkais (enfin vu le rythme du blog en ce moment, ça n'aurait pas été flagrant ^_^)
J'ai demandé à mes supers copinettes de blogs de prendre le relais pendant mon absence, et elles vous ont concocté des articles trop cools! 
C'est Madame Citronnade qui ouvre le bal, avec un article qui donne chaud au coeur (et faim!). Je suis sûre que vous connaissez déjà son univers pétillant et tellement cool; son blog est une vraie source d'inspiration pour moi. Mais je lui laisse la parole pour les présentations ♥

Quand Louise m’a proposé d’écrire un article qu’elle posterait sur son blog pendant son voyage à New York, j’ai directement été emballé ! Je partage avec elle une certaine passion pour les voyages et en particulier aux USA ! Bien qu’on ne se soit (encore) jamais rencontrées, je sais que nous avons toutes les deux, des points communs assez forts ! Végétariennes, tatouées, capables de pleurer rien qu’en pensant à la Californie, un chouilla décalées avec nos petites mèches roses dans les cheveux et également blogueuses ^_^ De nombreuses similarités qui me font accepter directement de participer à cette expérience qui est d’écrire un post pour le blog de quelqu’un d’autre!

J’avais pensé poster une recette aux couleurs de l’Amérique mais je suis rattrapée par mon emploi du temps qui ne me laisse, en ce moment, que très peu de temps pour cuisiner, bloguer, prendre des photos, me prélasser dans le canapé avec mes chiens, enfin la vie quoi… Du coup, je dévie un peu l’article ‘cuisine’ en article ‘Feel Good’ mais avec des pancakes américains tout de même !





Louise, je vais m’adresser à toi directement pour te souhaiter un super séjour ! Fêter ses 30 ans à NYC, c’est un PUTAIN de cadeau de la vie ! Je te conseille de jouer la touriste à fond puisque ça sera ta première fois là bas ! J’espère que tu nous enverras des photos tellement cool qu’elles nous mettront trop le seum ! Je pense en particulier à Central park sous la neige, au sapin du Rockefeller, au ciel gris de Manhattan, aux petites briquettes rouges qui font le charme de Brooklyn, aux snacks bio et végétariens que tu croiseras sur ta route, aux cupcakes, cookies, méga parts de gâteaux bien fat ! J’espère que tu auras, toi aussi, un fort coup de coeur pour cette ville effervescente qui est pourtant bien différente de LA que tu adores. Garde en mémoire le bruit des klaxons de pompiers, la voix du mec dans le métro ‘stand clear of the closing doors please’, la fumée qui sort des bouches d’égouts, l’odeur dans les délicatessen, et j’en passe !

Et puis, j’ai envie de te lancer un défi : il y a un endroit que j’aime bien dans Manhattan, c’est Columbus Circle juste en face de l’entrée sud-ouest de Central Park. Tu y trouveras un Whole Food Markets au sous sol d’un petit centre commercial. Une fois là bas, choisis un petit goûter et va le déguster dans Central park ! N’oublie pas de poster ça sur Instagram en pensant à moi :)
ENJOY YOUR TRIP ♥!

Bon et bien apparemment, j'ai un défi à relever! 
Merci ma jolie Virginie pour cet article touchant et appétissant (qui a dit que les deux n'étaient pas possible?)!
Retrouvez la pétillante Madame Citronnade sur son blogInstagramPinterestTwitterHellocoton

samedi 6 décembre 2014

I'M IN A NEW YORK STATE OF MIND

Je ne sais pas trop comment ça a commencé... Était-ce avec les Ramones,Carrie Bradshaw, Paul Auster ou le Dr Peter Venkman?
Je ne sais pas non plus si je peux expliquer ce coup de coeur ou de folie, mais oui, après-demain je serais dans l'avion pour New York.

C'était un rêve. De découvrir la ville qui ne dort jamais, de ressentir son énergie et son inspiration. Sans n'y avoir jamais mis un pied, j'ai l'impression de la connaître par coeur.Si on rajoute à ça que je me réveillerais à Williamsburg le jour de mes 30 ans et que mon groupe de l'amour Swearin joue gratos à Brooklyn le 12, vous pouvez imaginer mon degré de bonheur.

Alors voilà, si vous avez eu la chance d'y passer, j'ai besoin de tous vos conseils, vos bonnes adresses, vos petites histoires et jolis souvenirs!

Je suis à peu près sûre de ne pas être la seule à rêver de New York... En ce moment, le chouette site Easyvols (qui permet de comparer et de trouver les billets d'avions les moins chers) organise un concours Wishlist de Noël avec à la clé deux vols aller-retour pour NY!  
Pour participer, rien de plus simple, il suffit de choisir 3 destinations où vous aimeriez passer Noël... Pour ma part, Stockholm, Los Angeles (on ne se refait pas hein) et New York!



Article sponsorisé 

lundi 1 décembre 2014

OH MY BLOG A BORDEAUX!

Vous connaissez Oh My Blog? Derrière ce nom mignon se cache deux blogueuses mignonnettes, Marie de Sweet and Sour et Anouk de Talented Girls et Sunshine of Mine, et un même goût pour les rencontres, les échanges et le partage. Ensemble, elles ont crées le concept événementiel Oh My Blog, pour encore plus de projets incroyables et de belles rencontres!


Samedi, dans le cadre de leur Tour de France, les poulettes ont posé leurs valises à merveilles à Bordeaux, pour une chouette journée: ateliers créatifs animés par des blogueuses bordelaises talentueuses, mini marché de créatrices made in Sud Ouest, bonne humeur et gourmandises!

Photos de Oh My Blog et un peu de moi
Il était hors de question que je loupe cette journée, et malgré un flagrant manque de sommeil (j'ai plus l'âge de sortir et de me lever tôt, sad but true), c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai vécu leur chouette concept dans la vraie vie!
J'ai découvert de chouettes créatrices, comme Sobi Graphie et ses matous mignons, Princesse Aux Bidouilles et ses jolis carnets (oui je ne suis pas repartie les mains vides); j'ai rencontré d'adorables blogueuses comme Marie, Anouk ou Morgane de Milk with Mint qui animait l'atelier auquel je m'étais inscrite. J'ai vu mes copines Géraldine de Tea For Pirates et Agathe, j'ai mangé des bonbons, j'ai fait de la peinture, et surtout j'ai profité d'une belle journée, inspirante et positive!
Alors merci et bravo les filles, c'est une belle réussite, et j'espère que vous reviendrez vite parce que moi, c'est exactement ce que j'attends du "blogging": du partage virtuel et de supers moments en vrai!

Mon butin ♥

(attention Bibi mannequin main avec les magnifiques assiettes de Sobigraphie à 1:02 et cernes et tout sourire à 1:11)